Chargement en cours
Ma sélection

Lot 304 - ALPINE A 210 PROTOTYPE châssis # 1725 3 participations aux 24 Heures du [...]

Adjugé à 710 000 €


Résultats sans frais

ALPINE A 210 PROTOTYPE châssis # 1725



3 participations aux 24 Heures du Mans



Marque ALPINE

Type A210

Numéro de série 1725

Puissance fiscale 8cv

Mise en circulation le 1/1/1963

Plaque d’identification présente

Immatriculation 3683 XB 95



En 1965 apparait chez Alpine la M65 qui prend la suite des M63 et M64, véhicules prototypes fabriqués spécialement pour les 24 heures du Mans, bien qu’ils aient aussi été engagés à Montlhéry, Sebring, Nurburgring etc… Elle est issue des travaux aérodynamiques de Marcel Hubert, récemment disparu, et sera la plus fabriquée de tous les protos alpine : 9 exemplaires et permettra à la marque de remporter 4 victoires aux indices de performance ou énergétiques.

Seulement 8 exemplaires existent encore, l’Alpine A210 numéro de série 1725 est la seule qui n’est pas en état de rouler et qui est une vraie « sortie de grange », ce qui est exceptionnel pour une voiture de cette catégorie.

Produite en 1967, elle aura participé 3 fois aux 24 heures du Mans : en 1967, avec l’équipage Rosinski/Grandsire et un moteur 1296cc elle sera 9eme. En 1968, avec l’équipage de rallymens Andruet et Nicolas et un petit moteur 1000cc elle sera 14eme mais remportera l’indice de performance. Enfin, en 1969, avec l’équipage Le Guellec/Tramont elle abandonnera à la 2eme heure sur rupture de joint de culasse. Elle avait alors un moteur 1470cc, le plus puissant des moteurs double arbre Gordini.

L’Alpine A210 châssis 1725 a été récupérée par Gérard Gombert au début des années 70 dans des circonstances dont il y a plusieurs versions… Toujours équipée d’un moteur 1500, il va s’en servir sur route ouverte pour aller au circuit Paul Ricard ! Un problème moteur va conduire la voiture devant sa maison de Fayence puis dans le hangar qu’elle n’a pas quitté depuis près de 40 ans. Son moteur marqué 12C (C pour la cylindrée 1500) avait été démonté de la voiture ainsi que la boite. Le bas moteur et la boite ont été sauvés mais le haut moteur (culasse, allumeur, admission, échappement et distribution) a disparu. Enfin, la trappe d’accès au « coffre » n’est plus présente et la lunette AR en plexi est cassée. Pour le reste, #1725 se présente dans un beau jus d’origine, comme on aime ce genre d’automobile historique.

Fait notable à remarquer, #1725 est doté d’une carte grise de type A210, 8cv fiscaux, numéro de série 1725… qui n’a pas été effectuée du temps d’Alpine car sinon elle aurait comme type « original » et un numéro d’ordre des Mines. Cette carte grise authentique que La Gombe s’est procuré résulte assurément d’une connaissance très bien placée à l’époque de son émission !



Autre fait exceptionnel, la couronne de lauriers est encore présente sur le toit de la voiture.

Eligible aux compétitions historiques les plus prestigieuses, elle représente une très rare occasion d'acquérir une authentique automobile ayant gagné aux 24 Heures du Mans.





In 1965 appears in Alpine the M65 that takes the result of M63 and M64, prototypes vehicles made specifically for 24 hours Le Mans, although they have also been engaged in Montlhéry, Sebring, Nurburgring etc ... It comes aerodynamic work from Marcel Hubert, who died recently, and will be the most produced of all Alpine prototypes: 9 copies and allow the brand to win four victories in performance and energy indices.

Only 8 copies exist, the Alpine A210 serial number 1725 is the only one that is not roadworthy and that is a real "barn find", which is exceptional for a car of this class.

Produced in 1967, she has participated three times in the 24 hours of Le Mans: in 1967, with the crew Rosinski / Grandsire and a 1296cc engine will be 9th. In 1968, with the crew of rallymens Andruet and Nicolas and a small 1000cc engine, will be 14th but won the performance index. Finally, in 1969, with the crew Le Guellec / Tramont, they abandoned at the 2nd hour of breaking head gasket. She then had a 1470cc engine, the most powerful twin shaft Gordini engines.

The Alpine A210 chassis 1725 was recovered by Gerard Gombert in the early 70s in circumstances in which there are several versions ... Also equipped with a 1500 engine, it will be used on open roads to go to Paul Ricard ! An engine problem will drive the car in front of his Fayence house and inside the shed where she did not leave for almost 40 years. Its engine scored 12 C (C for the engine 1500) was removed from the car and then the gearbox. The lower engine and transmission were rescued but the top engine (cylinder head, ignition, intake, exhaust and distribution) disappeared. Finally, the access door to the "safe" is no longer present and the rear plexiglass window is broken. For the rest, # 1725 comes in a beautiful original juice as we like that kind of historic automobile.

Notably noted, # 1725 has a gray card type A210, tax 8cv, serial number 1725 ... which was not performed during Alpine time because otherwise it would be like "original" and a number order of Mines. This authentic card that La Gombe has secured undoubtedly results of the knowledge of very well positioned at the time!



Mise à prix: 80 000 €

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes